jeudi 8 mars 2007

encore un coup de gueule


Ma copine pleure, je n'aime pas qu'elle pleure. Ici, il pleut assez comme ça, ça dégouline tout le temps, tellement qu'on ne sait plus si ça vient de soi ou du ciel. Le breton est triste, m'étonne pas qu'il picole tiens! Non c'est pas drôle. Ma copine, elle écrit, et elle met en scène des spectacles de théâtre. Elle galère mais elle s'accroche, elle se donne, elle n'a pas peur. Elle travaille , cherche les contrats, anime des ateliers...... Et puis là tout à coup, je ne la reconnais plus. Elle est en train de se laisser tomber. Son spectacle, tout beau et tout neuf, il est mort. Personne n'en veut sans même y avoir jeté un coup d'oeil. Pourquoi? Trop cher ? Ben , elle ne va pas le jouer pour rien non plus. Et puis pas de subventions, donc, tout le temps passé à répéter avec les acteurs ne sera pas payé. Ma copine elle sillonne toute la campagne rennaise, elle l'apporte le spectacle vivant dans le monde rural! Alors les subventions, elle les mérite non? Ben non. La culture? Pour qui ? Personne n'en veut, "y"a la télé. Le théâtre ne rapporte rien, la culture ne rapporte rien, l'éducation ne rapporte rien. C'est juste que toutça, ça risque de faire penser . Alors?

Les amies c'est fait pour ça non ? Faut pas pleurer MonAnn, je ne sais plus quoi te dire, moi, tu sais je vais te faire pleurer encore plus? Juste que mes bras sont là . Il faut croire encore, se battre encore. Viens ma belle , on va se raconter des bêtises, ne plus penser à tout ça, juste pendant un moment, on va inventer quelque chose . On va mettre des si partout et à la fin on trouvera de quoi se mettre des étincelles dans les yeux et de l'espoir dans la tête, peut-être même qu'on aura des idées. Non "la naissance des saisons" n'est pas morte, c'est juste que le printemps est toujours en retard en Bretagne.

1 commentaire:

la méli-mélo a dit…

Pas facile le combat de la culture, celui des intermittents je le connais de loin. Pour être entendu, il faut faire des grêves de la faim, des happening aux césars, des coups médiatiques, sinon on est voué à crever la gueule ouverte.

«Etre complètement seul ne signifie rien d'autre qu'être complètement fou.»[ Thomas Bernhard ] - Extinction