mercredi 30 juillet 2008

du vin et des jeux


En rouge et blanc les musiciens de "La Souris" sont partis ce soir en goguette. Les fêtes de Bayonne s'ouvrent et pendant 4 jours une cohue d'un million de "festayres" se livrera à toutes les agapes proposées y compris à celles qui ne le sont pas. Une fois de plus , pas envie de participer à la liesse populaire. Tous les ans j'essaye et je reste en plan, impossible de jouer à être insouciante. Trop de bruits, trop de monde, trop de vin, trop de tout...Mes amis basques vivent autrement les fêtes, ils sont musiciens, chanteurs, partagent cette langue compliquée belle et vivante dans ce pays; tellement plus que notre breton qui connait ses derniers soubresauts et fini par être plus la langue de l'exclusion que celle de l'unité et du rassemblement. J'aime les langues que je ne comprend pas. J'aime la culture des autres sous toutes ses formes. J'irai samedi au bal traditionnel qui transforme soudain la rue en un lieu chaleureux pendant quelques heures et qui voit des hommes et des femmes partager des danses et des musiques dont ils ignoraient tout quelques temps auparavant. J'accompagnerai les musiciens de groupe qui veulent s'intégrer un peu aux fanfares locales. Mais c'est tout! Et ça me parait déjà beaucoup. Je regarderai la foule qui oublie quelques jours le ciel d'orage et les nuages qui s'amoncellent...

dimanche 27 juillet 2008

Espace réservé à Mélimélodit


Certaine que le censeur ne s'en prendra pas à MON ESPACE , j'invite les bloggers qui désirent laisser un com après être allé sur le blog de Mélimélodit, à le faire ici. En effet, Méli, n'a fait que dénoncer un injustice dont elle est la victime.Suite à cela, elle a du supprimer son article et les commentaires. Pendant plusieurs jours nous ne pourrons plus commenter chez elle . Ce soutien et ses posts sont censurés par sa famille qui décide de porter plainte pour diffamation. Méli, je t'en gage à venir t'exprimer ici et vous tous à la soutenir encore. Ma grande, il va falloir que tu te battes vraiment ce coup-ci et que tu n'ai plus d'états d'âmes! On sort l'artillerie lourde?

de toutes petites choses


Les vacances! Mon esprit est au repos...Du moins je voudrais bien. Quelques concerts de plus...et puis départ pour la Côte Basque. Thalasso...: là je dois dire que c'est le pied. Je n'aurais pas pu me payer ça, mais ma maman que j'ai encore, m'a récompensée d'avoir bien travaillé.....si, si, c'est vrai! Bon , moi, j'aime bien me faire papouiller, et bien c'est raté! Les machines font tout! les vrais gens ne font qu'appuyer sur des boutons. Si on veut des papouilles toutes douces et tout ça, c'est beaucoup plus cher! Moi je suis la cliente de base. En toute mauvaise conscience j'ai accepté cette dépense déraisonnable. N'empêche qu'il y a une sacré frime là- dedans! Vas-y la super bagnole de sport que je sais même pas la marque, vas-y les espadrilles à 70 euros la paire que t'as les mêmes à Carrefour à 3 euros. Vas-y l'espace muscu, fitness que mes grosses fesses elles vont me foutre la honte si j'y vais parce que la dedans t'as que des chébrans de ché' pas où qui s'la pète! Hou que je suis acide moi!ET même pas je parle bien!
Je me demande pourquoi en ce moment je suis toujours dans des endroits dans lesquels je n'ai rien à faire à côtoyer des gens à qui je n'ai rien à dire. Peut-être pour m'assurer de ma vraie place? La meilleure que j'ai faite reste encore une sortie en boite après un concert....Après avoir sautillé 30 mn, je suis repartie chez moi, un peu mal à l'aise...Bah, il faut peut-être être un peu superficielle de temps en temps?
En tout cas j'ai la peau toute douce.....Cet article montre que ma vie intérieure avoisine le vide intersidéral, Aïe la déprime s'approche.

vendredi 11 juillet 2008

ressenti


Est ce moi ou bien .....? D'accord le temps n'était pas de la partie mais quand même! Brest 2008 : ouverture. Les gens errent,traînent...ça sent la frite mais la frite reste refroidir sottement dans les barquettes. maman a amené le pique-nique, à la rigueur il y aura une glace pour le dessert. Les restos éphémères sont désertés, seul ne désemplis pas celui réservé aux bénévoles et artistes....je trouve qu'il n'y a guère de monde sur les bateaux. On marche sans se bousculer...Tiens le maire de Brest traverse le" village des entreprises" à grandes enjambées, suivit par la cohorte des officiels qui ne nous jettera qu'un œil distrait pendant que je clame "Comme à Ostende" de Ferré. Je crois que je chante un répertoire de circonstances de cette année! ce sont les chansons à se pendre comme dit Fifille. Non ça ne sent pas la fête ce début de Brest 2008. une certaine morosité plutôt. Je vois une débauche de matériel pour l'organisation mais l'ambiance n'est pas à la hauteur.beaucoup de stands publicitaire, de lieux de ravitaillement mais peu de sourires et d'air de vacances...Mélancolie due au crachin breton ou autre chose qui sourdre?

mercredi 9 juillet 2008

un blog c'est aussi fait pour ça



ALERTE ALERTE: TOUS CHEZ MELIMELODIT QUI NE VA PAS BIEN DU TOUT...
AU SECOURS! ELLE A BESOIN D'AMOUR...ET D'AIDE DE NOUS TOUS.

déjeuner en paix


J'abandonne sur une chaise le journal du matin
Les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent
J'attends qu'elle se réveille et qu'elle se lève enfin
Je souffle sur les braises pour qu'elles prennent

Cette fois je ne lui annoncerai pas
La dernière hécatombe
Je garderai pour moi ce que m'inspire le monde
Elle m'a dit qu'elle voulait si je le permettais
Déjeuner en paix, déjeuner en paix

Je vais à la fenêtre et le ciel ce matin
N'est ni rose ni honnête pour la peine
" Est-ce que tout va si mal ? Est-ce que rien ne va bien ?
L'homme est un animal " me dit-elle

Elle prend son café en riant
Elle me regarde à peine
Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
C'est pourquoi elle voudrait enfin si je le permets
Déjeuner en paix, déjeuner en paix

Je regarde sur la chaise le journal du matin
Les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent
" Crois-tu qu'il va neiger ? " me demande-t-elle soudain
" Me feras-tu un bébé pour Noël ? "

Et elle prend son café en riant
Elle me regarde à peine
Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
C'est pourquoi elle voudrait enfin si je le permets
Déjeuner en paix, déjeuner en paix


je trouve cette chanson de circonstances ce matin . Que pouvait-on attendre d'autre de cet homuncule qui nous sert de président et pour qui je n'ai pas voté? Il ira donc à l'ouverture des JO. Honte , honte. La situation financière de la France est elle à ce point catastrophique qu'il faille oublier sa colonne vertébrale? Les contrats avec la Chine sont à ce prix qu'il faille oublier le Tibet et toutes les exactions du gouvernement chinois? Et maintenant la Chine exige de la France qu'elle ne reçoive pas le Dalaï Lama sous peine de sanction. Cette intimation aurait du suffire à ce qui nous sert de président. France-Inter donnait hier la parole à une athlète- blogueuse qui affiramit ne pouvoir écrire tout ce qu'elle désirait car surveillée, elle était menacée de rapatriement immédiat si elle avait des propos"indélicats". Je sais bien que pour ces sportifs , l'investissement est important, mais où est la priorité? Accepter ça c'est renoncer à la liberté de l'être humain...Mais depuis de nombreuses années on oublie de rappeler à chacun certaines notions évidentes et essentielles concernant la liberté...Voilà ce matin en Bretagne il faisait gris partout et j'aurais voulu déjeuner en paix.

dimanche 6 juillet 2008

tour de france, quelle chance!


Là , ça c'est fait! Un nombre de répétitions désespérément long pour un résultat...décevant. Il fallait bien dire qu'on ne pouvait attendre mieux.
Coup d'envoi:Il y a quelques temps de cela nous étions "invités pour chanter à l'occasion d'une animation sur le tour de France dans un centre culturel. Nous avons été installé gracieusement dans un couloir et on nous a bien fait comprendre qu'il ne fallait pas faire trop de bruit!!!Ben...fallait pas les inviter. Pas une bouteille d'eau, pas le droit de participer au buffet. Les gens passaient sans dire bonjour...On aurait dit qu'ils avaient peur qu'on les voit là " pardon m'sieurs dames, c'est la caméra cachée, vous êtes filmés, ah! je vois vous avez dit à Paulette que vous alliez voir votre mère?"
2ème étape: départ du tour de France à Brest: là on rame déjà pour jouer: l'organisation du tour de France se déplace avec toute son organisation, les autres ? Il n'y a pas d'autres. la mairie quant à elle s'est défaussée sur l'organisation qui s'occupe des animations de rue. Et là: pas de place pour les amateurs , on est entre copains intermittents. (ce qui me fait marrer quand on sait que cette assoce a été créée par des enseignants) Bon, on arrive à se trouver une place en bordure d'un centre commercial. On n'est pas payé , mais on s'en fout, on veut faire partie de la fête et mettre de l'ambiance dans la rue. On s'installe: arrive la sécurité:
"Ah non, ça va pas le faire, messieurs , dames!"
"Ben pourquoi, c'est prévu!"
"Je me renseigne alors, allo, allo, oreillette 1 , appelle oreillette 2, y'en a des qui veulent faire de la musique, j'les fous dehors tout de suite ou maintenant? "
Arrive la chef: "ah ça va être difficile là, vous me prenez trois unités possibles à la minute!"
"C'est quoi ça?"
" Madame ce sont des clients potentiels, faut vous pousser"
"Mais vous n'êtes même pas ouverts encore!"
"Oui mais on va ouvrir"
Bon on se pousse, pour laisser passer les 3 unités alors. D'abord les unités elles sont même pas passées par là, parce que tout le monde attendait les coureurs et la caravane et préférait arracher toutes sortes de saloperies en plastique et en plus les 3 unités ça leur fichait la trouille de passer trop près des instruments ,des musiciens. Enfin , tout de même c'était bien long d'attendre, alors les gens ont un peu chanté, ont sourit, il y en a même qui ont applaudi...A la fin on commençait à faire partie du paysage.
3ème étape: St Brieuc
Arrivés tôt, on a bien poireauté! Un p'tit couscous pas bon et on traine en attendant que les autres musicos aient fini . Bon ça y est on s'installe, super sonorisateur, juste les instruments à déposer et à jouer.Mais là qu'entends je? au moment même où je vais entonner la plus belle de nos chansons"Y'a dla Suze", la caravane du tour de France qui se pointe.! Là ni une ni deux plus personne...je reste comme un rond de flan. Tant pis je continue, en racontant tout ce que je peux pour faire rire la galerie, je n'amuse que les grabataires, le sonorisateur , les musiciens suivants et leurs femmes .
Voilà, un répertoire mis aux oubliettes , reste Brest 2008 et 3 concerts là-bas! là je me sens un peu lasse quand même... Une petite chanson avant d'aller dormir: C'est pépère, c'est pépère d'avoir un beau vélo, c'est pépère, c'est pernod...Vas-y toto, n'attrape pas trop chaud...ben quoi? Elle est pas belle ma chanson?
«Etre complètement seul ne signifie rien d'autre qu'être complètement fou.»[ Thomas Bernhard ] - Extinction