dimanche 29 avril 2007

Un an vu de ma fenêtre.


Le visage de lui est déjà effacé Le regard de l'attente est derrière la vitre.
Le temps est déjà loin il faut le remplacer Et me voilà vidée aux marges de la folie.
Il part souvent sans se retourner pour ne pas vivre ici l'angoisse. Le visage de lui est déjà effacé. Il vient de la nuit des routes . En partant il revient au pays qu'il invente et qui le tue à chaque fois . Comme à chair et à sang il veut se sauver . Il ne voit pas le temps mais sait qu'il l'emporte. Trop de plaisirs nouveaux de nouvelles tendresses, trop de douleurs de cris de silences agacés . Je n’ai pas voulu ça. D’autres sourires, et trop de mains tendues sous le ciel des caresses. Dans son présent le visage de moi est déjà effacé.

vendredi 27 avril 2007

le quotidien du bout du monde.

Ce soir sur le parvis de la mairie, il y avait comme un petit air de fête. Nous nous étions rassemblés comme tous les vendredis pour soutenir les familles de sans papiers. Ce soir personne ne voulait s'asseoir autour d'une table, alors nous sommes restés dehors. Nous avons bu de la sangria...Nous avons parlé élections et Natacha nous a montré un papier qu'elle venait de recevoir : ce pays qui ne veut pas d'eux vient de leurs envoyer une déclarations d'impôts! Nous avons décidé de jouer le jeu.Il faut que l'Etat déclare la famille Kramov non-imposable , cela signifiera qu'ils ont une existence légale sur le sol français! je ne sais pas si cela fonctionnera, mais comment peut-on demander des impôts à des sans-papiers qui, parce qu'ils sont sans papiers ne peuvent travailler et donc ne peuvent avoir de revenus et donc encore ne peuvent payer d'impôts?
La semaine prochaine je chanterai sur le parvis de la mairie. La semaine prochaine Michaël, ressortissant russe sans papiers, intègre notre groupe de chansons françaises! Il sera notre guitariste! Hier sur L'île de Batz (île minuscule au large de Morlaix qui ne compte que très peu d'habitants) une jeune togolaise qui vit depuis 2ans avec un p'tit gars d'ici et qui va se marier la semaine prochaine avec son promis, a été dénoncé par un habitant de cette charmante petite île car elle n'avait pas de papiers. Les flics ont voulu l'emmener. Certains habitants et le maire s'y sont opposés. Le mariage sera célébré contre vents et marées! les délateurs sont invités à la cérémonie a déclaré le maire! on sait s'amuser dans les îles!

jeudi 26 avril 2007

parce que j'aime!


imagine si ceci
un jour ceci
un beau jour
imagine
si un jour
un beau jour ceci
cessait
imagine

Samuel Beckett, extrait de Mirlitonnades

on peut pas voter pour ça!

t'es ben trop p'tit mon ami!

mercredi 25 avril 2007

http://yonder-yonder.blogspot.com/ désolée d'insister, mais là ,en voilà un qui n'est pas content dutoudutoudutou de grandezoreilles

la mouche dans la bouteille

Hier j'ai appris qu'une copine faisait une rechute de cancer à 36 ans . Foie et poumons sont touchées cette fois. Elle dit qu'elle n'a pas envie de se battre. Moi je m'en suis sortie et plutôt bien, c'est passé à ras. Alors bien sûr je me promène une sacrée culpabilité quand je cafarde, ou bien pleure sur mon sort. Je respire, je sens l'air, la vie en moi, au sens propre du terme. C'est une drôle de sensation cette hyper-conscience de vivre. Je ressens avec précision quelquefois de toutes petites choses, comme le vent sur ma peau, la chaleur du soleil, la pluie sur mon visage. Tout ces ressentis ne sont plus communs , ils sont devenus précieux et cela malgrè moi...c'est difficile à exprimer. Je sais ce que veux dire "avoir les sens en éveil" . J' ai toujours été passionnée, mais maintenant ça prend de sacrée proportions! C'est la vie même dans son aspect le plus primaire qui me passionne. Est-ce la raison pour laquelle j'ai peur de vieillir? Est-ce pour cela que "le temps perdu" me met dans d'absolues colères? Et pourtant que de bêtises faites! Que de risques pris par envie de tout faire et de tout voir. Je ne suis plus patiente, je ne veux plus attendre. J'ai souvent du mal à prendre du recul...Les évènements me prennent de fronts et les chocs sont souvents violents. Je regarde cela , je me sens comme un être sans expérience qui a la vie devant soi et qui ne construit pas mais qui avale. Mes lectures ne me servent actuellement pas à grand chose. Mes beaux principes volent en éclats. Il faudrait que je parvienne à me poser....

lundi 23 avril 2007

...et ça vous étonne?

Discrètement, en marge de la campagne, le gouvernement prépare un décret qui, s'il était appliqué, tuerait l'Internet "made in France". En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004, exige que les éditeurs de sites, les hébergeurs, les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les fournisseurs d'accès à Internet, conservent toutes les traces des internautes et des abonnés au mobile, pour les délivrer à la police judiciaire ou à l'Etat, sur simple demande.
Le décret en préparation exprime le fantasme "Big Brother" : tout savoir sur tout et tous, même l'impossible. Selon ce texte, les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs et les responsables de services en ligne (sites Web, blogs, etc.), devraient conserver pendant un an à leurs frais toutes les coordonnées et traces invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement téléphonique ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone allumé, lors de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de chaque diffusion ou consultation sur le Web d'un article, d'une photo, d'une vidéo, ou lors de chaque contribution à un blog.
En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos", codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet.
Le texte imposerait d'identifier quiconque, en France, aura mis en ligne, modifié ou supprimé une virgule dans son blog, un "chat", ou sur le Web. Même les Etats-Unis de George W. Bush et leur "Patriot Act" post-11-Septembre n'ont jamais envisagé pareille conservation ou réglementation, qui soulèverait sans doute l'opinion publique américaine d'aujourd'hui, mais s'opère sans bruit en France.
Le coût, aussi bien pénal qu'économique, d'un tel dispositif serait colossal pour la France. En cas de résistance, ou juste de passivité, la sanction encourue est lourde : les fournisseurs d'accès à Internet ou les sites Internet français qui ne conserveraient pas toutes ces données seront passibles de 375 000 euros d'amende et leurs dirigeants, d'un an d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende, sans compter la fermeture de l'entreprise, l'interdiction d'exercer une activité commerciale, etc.
Lors d'une réunion organisée en catimini le 8 mars 2007 par les ministères de l'intérieur et des finances - le ministère de la justice jouait, une nouvelle fois, les absents -, certains professionnels ont fait valoir, notamment, que cette conservation leur coûterait très cher en stockage informatique et en moyens humains. De plusieurs dizaines de milliers à plusieurs millions d'euros par an de perte nette.
En imposant aux entreprises françaises d'être des auxiliaires de justice ou des "indics", l'Etat fragilise tout un pan de l'économie de demain et de la démocratie d'aujourd'hui, en favorisant qui plus est, la domination déjà outrancière des grands acteurs internationaux de l'Internet, qui ne seront pas impactés à l'étranger. Jusqu'alors, seuls les fournisseurs français d'accès à l'Internet et hébergeurs étaient soumis à cette exigence et l'Etat, qui avait promis des compensations financières aux coûts induits par une surveillance des moindres faits et gestes de leurs clients, met tant de mauvaise grâce à s'acquitter des indemnités dues que certains d'entre eux ont renoncé à en réclamer le règlement, préférant envisager la délocalisation pure et simple de leurs activités...
Toutes les données conservées seraient accessibles à la police administrative (RG, DST, etc.) comme à la police judiciaire, pendant un an. Les réquisitions administratives pour la "prévention du terrorisme" seraient également conservées un an dans des fichiers tenus par les ministères de l'intérieur et de la défense. Les réponses à ces mêmes réquisitions - nos traces, donc - seraient, pour leur part, conservées pendant trois ans supplémentaires et communicables à la police judiciaire.
Ainsi, des données récoltées sur la base de requêtes administratives initialement motivées par la prévention du terrorisme pourraient se retrouver dans le dossier d'un juge d'instruction en charge d'une affaire de droit à l'image, de diffamation ou de contrefaçon, par exemple, sans que les personnes mises en cause par des traces informatiques vieilles de 4 ans, puissent connaître - ni contester - l'origine ou la pertinence de ces données, ni le contexte dans lequel elles avaient été recueillies, en dehors de toute procédure judiciaire, sans magistrat ni contradictoire, quatre ans auparavant.
Ce projet de décret constitue donc une véritable menace de mort. Il est inquiétant pour trois raisons essentielles. D'abord, le coût. A vouloir faire conserver et restituer par les entreprises, sous peine d'investissements à perte, de prison et d'amendes, des traces qu'elles n'ont pas de raisons ou de possibilité d'avoir, la France créerait une distorsion de concurrence au détriment de sa propre économie numérique, pourtant motrice de notre croissance. Un internaute choisira plus aisément un site non surveillé qu'un site français pour s'informer, même s'il n'a rien à craindre de sa recherche.
Ensuite, la confusion entre le renseignement d'Etat et la justice, qui relègue la séparation des pouvoirs au rang de fiction juridique. Enfin, le risque qu'un tel dispositif ferait peser sur la régularité des procédures judiciaires au regard de notre procédure pénale. C'est-à-dire le risque de priver une politique de sécurité de toute efficacité.
D'après un article dePhilippe Jannet président du Groupement des éditeurs de sites en ligne .

dimanche 22 avril 2007

RUE DE LA MUETTE


Pas envie de sortir, mais bon je ne vais pas continuer à groumfougner dans mon coin sous pretexte que je suis pas belle , je suis enrhumée, j'ai le cafard...Si ça se trouve je vais rater un truc...Et puis en plus je dois aider mon pote qui est l'organisateur du concert de ce soir. On va mettre la table, préparer la salle...et puis qui sait je vais peut-être retrouver mes vieux réflexes de bout en train qui font de moi le guignol des soirées entre copains! Et puis même si je ne suis pas Guignol ce soir , je serai là, comme ça pour rien, parce que j'en avais envie, c'est tout.

"Bonjour Madame!" et ma paranoïa entend " Tiens qu'est ce que c'est que cette vieille?" Secoue toi, ils sont sympas comme tout et polis en plus...et pas mal le grand là qui a sensiblement le même âge que moi . Il a une magnifique voix grave, et...c'est le chanteur. Du coup: "bonjour Guignol!" et me voilà servant du vin à tout le monde façon Margot-cantinière, plaisantant à tout crin....En bref la soirée s'annonce sympathique, en plus les gars sont de Bordeaux et connaissent "les Frères Brothers", ils ont le même tourneur. Si ça se trouve ils connaissent la méli. Bon je ne vais pas jusqu'à leur demander, ça serait nul. ....Le reste.....un vrai bon spectacle. remuant, fort énergique. La salle était réactive...ce fut une excellente soirée. Malheureusement le lien de leur site ne fonctionne pas. J'ai mis celui-ci par défaut. ce que j'aurai pu dire, Patrick (eh oui, je l'appelle par son prénom, le fromage crée des liens) l'exprime bien mieux que moi. En tout cas si vous aimez l'univers du cirque allemand des années 3O ou bien même le film Freaks, vous aimerez Rue de La Muette...(on dirait un slogan publicitaire)

samedi 21 avril 2007

vendredi 20 avril 2007

résumons et votons


Reflexions pré élections... à interpréter comme ça le mérite évidemment... . A lire avant d'aller voter...

Fichage généralisé
Le Système de Traitement des Infractions Constatées (STIC) de la police et le système JUdiciaire de Documentation et d'EXploitation (JUDEX) de la gendarmerie sont deux fichiers nationaux, en plus du casier judiciaire, regroupant procédures, infractions, individus, victimes etobjets mis en cause. En tout ce sont près de 22 millions de personnesqui y sont référencées. Ces fichiers peuvent être consultés lors d'une enquête administrative ou lors du recrutement pour certains emplois (sécurité, défense...). Leur fusion est prévue pour décembre 2007 en un seul et unique fichier : ARIANE, pour un coût de 15 millions d´euros.
Vient s'ajouter les fichiers des Renseignements Généraux (RG), Système d'Information Schengen (SIS) et du Système d'information d'Europol (TECS).
La Commission Nationale Informatique et des Libertés (CNIL), la Fédération Informatique et Libertés (FIL), la Commission Nationale Consultative des Droits de l´Homme (CNCDH) et d´autres dénoncent le nombre considérable d'erreurs parfois très graves (la victime devient le coupable, etc...) contenues dans ces fichiers (environ 25%) et la quasi-impossibilité pour les personnes de faire valoir leurs droits. La CNIL a ainsi supprimé 36% des fichiers Schengen (SIS) et 44% des fichiers STIC qu'elle a été amenée à contrôler en 2005, parce qu' « erronés, manifestement non justifiés ou dont le délai de conservation était expiré »
Fichage ADN en cas d´infraction à la loi Lionel Jospin avait mis en place le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG) pour recueillir l'ADN des délinquants sexuels jugés coupables. La loi du 18 mars 2003 sur la sécurité intérieure a étendu le prélèvement à l'intégralité des personnes ayant affaire à la police (coupables comme suspects) quel que soit le type de délit (vols à la tire, tags, manifestations. ..), à la seule exception des délits financiers. Un prélèvement ADN coûte 400 €, celui-ci est conservé quarante ans.
Carte nationale d´identité et passeport biométriques. Conformément à ce que recommande l´Union européenne et à ce que réclament les Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001, la France va se doter d'une carte nationale d'identité obligatoire et payante contenant des informations biométriques sur son porteur. Elle contiendra les empreintes digitales et l´image faciale numérisée des ressortissants français. Ce dernier fichier permettra grâce aux logiciels de reconnaissance faciale le contrôle d'identité par vidéosurveillance. Deplus le contrôle d'identité pourra se faire par un lecteur à distance, donc à l'insu des individus. La finalité du projet est d'instaurer une carte universelle intégrant l´identité, les informations médicales et sociales et la capacité de réaliser des transactions monétaires

Abolition du secret professionnel
Le projet de loi sur la `prévention de la délinquance´ propose le « secret professionnel partagé » permettant aux maires d'accéder aux informations médicales, psychiatriques, sociales et scolaires de leurs concitoyens. Ils pourront les utiliser pour gérer les allocations des familles `déviantes´.

Service Citoyen Volontaire
Vient d´être instauré dans dix régions pilotes le Service Citoyen Volontaire (SCV). Il s'agit pour les citoyens qui le souhaitent de s'engager en tant que bénévoles pour aider les forces de l'ordre à assurer la sécurité publique. Les volontaires seront recrutés à l'issue d'un entretien et d'une enquête administrative. Ils pourront participer « à des actions de soutien et de renforcement de l'autorité parentale, d'accueil et de suivi des victimes, de prévention, de médiation et d'explication de la loi dans le cadre de structures scolaires ». Dans le cadre de leurs fonctions ils bénéficieront de l'immunité policière. Lespostulants sont invités à retirer un dossier d'inscription au commissariat le plus proche.

Taser : un pistolet de plus pour les forces de l'ordre
Le Taser est un pistolet infligeant une décharge électrique de 50 000 volts et de 2 milliampères jusqu´à une distance de 10 mètres. La personne se voit neutralisée par la paralysie de son système nerveux pendant 5 secondes. Après une phase de test commencée depuis janvier 2004 sur 130 personnes, 1 000 policiers et 1 000 gendarmes ont été équipés de Taser en 2006. À terme, chaque voiture de police devrait en être équipée, soit 10 000 véhicules. Un Taser coûte 1000 euros. Le Taser ne laisse pas de traces, crée des souffrances aiguës et est susceptible d'être utilisé pour intimider, humilier, torturer ou faire parler des suspects, détenus, prisonniers ou simples citoyens. Ainsi, ce pistolet s'apparente à un objet de torture au sens de la Convention des Nations Unies contre la torture de 1984 (la France a signé ce protocole le 16 septembre 2005 et ne l'a toujours pas ratifié).
Cette arme qui a déjà fait plus de 200 morts aux Etats-Unis est interdite en Belgique, en Italie, aux Pays-bas, au Danemark, en Norvège, en Serbie, à Hong Kong, au Japon, en Malaisie, en Nouvelle Zélande et au Pakistan.

Conservation des données Internet et téléphoniques
Après six mois de débat, les députés européens ont adopté la directive proposée par la Commission qui rend obligatoire la conservation par les opérateurs téléphoniques et les fournisseurs d'accès à Internet, les données de connexion de leurs abonnés. Cela concerne les appels passés par les téléphones fixes et mobiles, les SMS et les e-mails. Il s'agit de pouvoir déterminer qui a communiqué avec qui, quand et combien de temps. La durée de rétention de ces données pourra aller de six mois à deux ans selon le souhait des Etats. En décembre 2005, le Sénat après l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi contre le terrorisme : tous les fournisseurs d'accès à Internet devront conserver nos données de connexion jusqu'à un an.

Prime au mérite pour les agents de police
Le 21 juillet 2004 une prime de résultats exceptionnels à titre individuel ou collectif pour toutes les catégories d'agents de la police nationale a été instaurée. Cette « rémunération au mérite » récompense la performance des agents calculée en fonction de leurs résultats.
Le montant de cette prime était de 5 millions d'euros en 2004, il atteindra les 20 millions d'euros en 2007. Plus de 17 000 primes on été attribuées en 2004 d'un montant moyen de 290 euros. En 2006, plus 36 000 primes on été attribuées d'un montant moyen de 370 euros.

  • Tout cela, Nicolas Sarkozy l´a fait en moins de quatre ans en tant que Ministre d´Etat. Imaginez ce qu´il fera en cinq ans au poste suprême de président de la République. Il est important que nous gardions à l'esprit que les dispositifs ci-dessus ont été appliqué en l'absence totale de
    concertation démocratique et sont intégralement financé par nos impôts. Avant d´offrir notre confiance aux promesses d´un candidat, regardons d´abord ce qu´il a déjà accompli concrètement pour avoir une idée de la suite. Ses relations avec les grands patrons et les médias Nicolas Sarkozy décrit son témoin de mariage, Martin Bouygues comme « son meilleur ami ». Ce dernier dirige le groupe Bouygues coté aux CAC 40 qui regroupe trois grands secteurs : la téléphonie mobile avec Bouygues Telecom ; la construction d´infrastructures publiques : autoroutes, ponts, complexes, mais également les dernières prisons pour mineurs commandées par le ministre de l´Intérieur ; et les médias avec TF1, LCI, Eurosport International... Il est très proche des deux plus gros fabricants d´armes français et principaux propriétaires de presse : Arnaud Lagardère (entreprise d´armement propriétaire de Elle, Jeune et jolie, Europe 1, Europe 2,Radio RFM, Fayard, Grasset, Hachette, Hatier, Nathan, Nice Matin, Paris
    > match, Pariscope, Télé7jours... et président du conseil d'administration d'EADS qui possède 7,5% du capital d´Airbus) et Serge Dassault (entreprise d'armement possédant Le Figaro, TV Magazine, L'Express, L'Expansion) .
    > Les deux principaux concurrents qui se partagent l´industrie du luxe enFrance François Pinault (Mittal Steel, Le Point, Alexander McQueen,Balenciaga, Conforama, FNAC, Gucci, La Redoute, Le Printemps, Yves Saint Laurent...) et Bernard Arnault son autre témoin de mariage, première fortune de France et septième du monde avec 20 milliards d´euros , qui possède le premier groupe de luxe au monde LVMH (Céline, Chaumet, Dior, Donna Karan, Emilio Pucci, Fendi, Givenchy, Guerlain, Kenzo, Louis Vuitton, Marc Jacobs, Sephora, Tag Heuer...) lui sont également très proches. On lui compte aussi comme amis personnels Jean-Claude Decaux (JC
    Decaux), Dominique Desseigne (Groupe Lucien Barrière : premier groupe européen de casinos), Edouard de Rothschild (banque Rothschild,Libération, Global Asset Management), Franz-Olivier Giesbert (Le Point),
    Etienne Mougeotte (TF1), Patrick Le Lay (TF1), Pierre Louette (AFP),Jean-Marie Colombani (Le Monde) et Jean-Pierre Elkabbach (président d´Europe 1).

    Faits divers de la censure
    En novembre 2005, la chanson "Tous les tizenfants" du groupe formé par Polémix et La Voix Off basée sur une interview de Nicolas Sarkozy doit faire partie de la compilation "CQFD", éditée par le magazine les Inrockuptibles. Mais la Sacem (société de gestion collective du droit d´auteur pour la musique) partenaire de l´opération, l'interdit,estimant que la chanson n´était "pas diffusable", expliquant également que le ministre de l´Intérieur ne tolèrera pas de tels propos et menace les auteurs de lourdes condamnations.
    La parution de la biographie de Cécilia Sarkozy, 'Entre le coeur et la raison', de Valérie Domain, chef des informations du magazine Gala fut interdite de publication après que Vincent Barbare, responsable des éditions First qui devaient publier l'ouvrage, fut convoqué le 9 novembre 2005 à un entretien place Beauvau avec le ministre de l'Intérieur et ce malgré les 25 000 exemplaires déjà imprimés.
    En novembre 2005, Julie Decroix et Maël de Calan, les deux responsables de la formation 'Jeunes populaires de Paris' de l'UMP, décident de quitter la structure, faisaient connaître publiquement les pressions qui ont été exercées sur eux. Ils furent suivis de Marie Guévenoux, présidente de cette formation, qui fut peu de temps après également forcée à la démission pour être remplacée par quelqu'un de pluscoopératif. Ils ont ouvert le forum Cybermilitant. org pour communiquer librement sur ce qui se passait au sein de l'organisation. Avec plus de 3000 membres il devient rapidement le forum de référence pour les jeunes militants UMP qui souhaitaient émettrent des avis critiques. La direction de l'UMP a obtenu sa fermeture quelques mois plus tard.
    Raphaëlle Picard, pigiste à l'AFP est frappée d'interdiction professionnelle pour avoir relaté l'intervention policière du 4 octobre 2006 dans la cité des Mureaux. Elle rapportait les témoignages des habitants qui ont été violentés et braqués par les forces de l'ordre, dont de très jeunes enfants.
    En août 2005, Paris Match avait publié une photo montrant l'épouse du ministre de l'Intérieur, Cécilia Sarkozy, en compagnie de son amant, le président d´origine marocaine de Publicis Events Worldwide, Richard Attias. Le ministre de l'Intérieur avait alors demandé à son ami et directeur du journal, Arnaud Lagardère, le licenciement du directeur de la publication Alain Genestar, ce qui sera fait en juin 2006. Peu après son renvoi, l'émission I>Match, présentée par Alain Genestar sur I>Télé fut également supprimée faute de budget.
    Serge Portelli, magistrat, vice-président au tribunal de Paris, président de la 12e Chambre correctionnelle, venait de rédiger un nouvel ouvrage : 'Ruptures', dressant le bilan des cinq ans de Sarkozy passé au gouvernement. Au dernier moment, l'éditeur a renoncé à publier ce texte, ne laissant plus le temps à un nouvel éditeur de le faire paraître avant l'élection présidentielle. L'ouvrage est disponible sur Internet : http://www.betapolitique/. fr
    La rédaction d' i>TELE était invitée à un repas place Beauvau avec le ministre de l'Intérieur le 6 décembre 2006. Le journaliste, Laurent Bazin, qui avait décrit cette rencontre "off" sur son blog - hébergé par la chaîne -, a du retirer l´article à la demande de la direction. Suite à de trop fortes pressions, il annonce le 24 janvier 2007 la fermeturede son blog.
    Début mars 2007, alors qu'un comité d'associations en faveur des SDF se rendait au ministère de la Cohésion sociale où il était attendus pourune réunion, les forces de l'ordre ont molestés plusieurs membres de l'association des Enfants de Don Quichotte, dont leur porte-parole Augustin Legrand.
    Michel Guérin avait écrit au préfet de Loire-Atlantique pour qu'il renonce à l'expulsion du journaliste Elvis Kouanga Kazeta, réfugié et accueilli en France depuis 2002 et menacé de mort dans son pays. Le ministre de l'Intérieur a porté plainte contre Michel Guérin, en tant que "complice" après que sa lettre fut publiée sur Internet par un internaute. Il est accusé d'avoir «porté atteinte à l'honneur et à laconsidération de fonctionnaires publics, en l'espèce, les préfets».
    Quelques jours après que le candidat de l'UMP ait établi son QG de campagne au 18 rue d´Enghien, dans le Xème arrondissement de Paris, les habitants des trois immeubles qui y font face reçoivent une lettre datée du 15 janvier leur demandant de répondre au plus vite à un recensement de sécurité en appelant un numéro de téléphone. L'agent qui répond fait partie des Renseignements Généraux de la préfecture de police de Paris. Après avoir enregistré l'Etat civil de son interlocuteur, il évoque les dangers terroristes, la présence d´un éventuel sniper sur les toits, etc. Cars et voitures de police sont postés en permanence dans la rue.
    Fin mars 2007, la Société des Journalistes de France 3 et les deux syndicats de la chaîne, le SNJ et la CGT, s'indignent des propos du candidat de l'UMP qui a dit pour avoir été obligé de patienter avant de se faire maquiller pour participer à l'émission "France Europe Express": « Toute cette direction, il faut la virer [...] Je ne peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre. Ça ne va pas tarder ».
  • Faites passer......

jeudi 19 avril 2007

"mourir la belle affaire, mais vieillir, vieillir" (Brel)


Elle est passée ce matin, pas très agée une soixantaine à peine. Manches courtes et pull jeté sur les épaules, coupe courte, brune, lunettes de soleil, comme tous les matins elle promenait ses chiens en leurs parlant fort. Une fois de plus, les bouffées angoissantes sont revenues. J'essaye de ne pas trop y penser, de me dire que ça passera, que vivant dans ce "pensement là", je ne peux que devenir sage comme disait l'ami Montaigne. Elle, seule, vieillissante, tentant par les subterfuges bien connus de faire comme si. Est-elle la projection imagée de mon futur? Mon portrait de Dorian Gray? Depuis quelques mois l'angoisse de vieillir est plus forte que jamais, je n'ai jamais était raisonable par rapport à cela, j'ai toujours su que cela me serait difficile. J'ai beau me raconter des histoires sur la sagesse, la douceur et la beauté d'une personne âgée, un autre regard sur la vie, rien n' y fait. Serai-je cette femme seule qui passe et qui cherche le contact avec l'autre? Que va devenir ma famille? Les enfants partent, (j'en suis heureuse), l'homme qui partage mes errances continuera-t-il à me tenir la main? Et le reste? l'inavouable, ce qui peut paraître , superficiel...le charme? J'aime séduire, j'ai appris cela tard, j'ai accepté cette féminité si tard , je n'en ai profité que trop peu et je sens le temps qui me rattrape. Depuis que l'ogre est parti, je me suis sentie reniée, salie. J'ai pris du poids, mon corps me dégoûte. Je me sens vivre en scène. Je triche, je raconte les autres, d'ailleurs le nouveau spectacle ne parle que de cela: la solitude d'une femme vieillissante.
J'ai retrouvé mon chien qui était parti rejoindre les chiens de ma voisine. Je vais ranger la maison, ça m'évitera de trop cogiter et en plus j'ai perdu ma carte d'électeur.

devoirs du soir: on s'entraîne pour cet été


Recette pour environ 8 à 12 galettes
300 g de farine de blé noir

10 g environ de sel

75 cl d'eau froide

1 oeuf (pas indispensable)
Dans un saladier, mélanger la farine et le sel
A l'aide d'un fouet, verser l'eau en deux ou trois fois, tout en mélangeant la préparation. On obtient une pâte lisse et épaisse à laquelle on peut ajouter un oeuf (qui donnera une jolie coploration à la cuisson)
Laisser reposer 1 à 2 heures au réfrigérateur

Même sans galétoire ou bilig, il est possible de réaliser de bonnes galettes : le secret est d'alléger la texture du sarrasin en ajoutant de la farine de blé et d'utiliser de l'eau plutôt que du lait.

Au travail!

le printemps c'est bien mais là....


Prague 3, on ne s'éternisera pas


Puis ce fut la répétition...Ah là là! Le patron du bar ne s'atttendait certainement pas à ça! Table de mixage éNOOOOOOOOOOOOOrme, sono, et orchestre d'une vingtaine de musiciens puis nos 60 gaulois braillards. Comment avons-nous fait pour caser tout ce monde je n'en sais rien! Cette joyeuse bande s'est entassée sur 20m2. J'ai fait des photos assez parlantes de ce que fut le concert : dos tourné, verre à la main, assis sur des coins de tables, fous-rires, certains chantaient, d'autres pas... Je crois que ce n'était pas la peine de sonoriser...Les habitants du coin pensaient qu'ils pourraient danser; certains essayèrent, mais oui! Ils furent assez gentils pour applaudir cette cacophonie. Le patron se souviendra longtemps de cette horde débarquant dans son bistrot. Je crois que le chiffre d'affaire de cette soirée fut au-delà de son espérance! Je ne vais pas saoûler (hi hi) tout le monde avec le reste de nos aventures pragoises...Le dernier fait notable fut que nous perdîmes un de nos jeunes majeurs au moment du départ: ayant bu trop d'absinthe, il ne retrouva pas le car et passa la nuit dehors. Mis à part cela, nous n'eumes que trop peu de temps pour visiter cette ville superbe. Avec un peu de chance , je parviendrai à inserrer un diaporama pour vous faire visiter et vous donner envie de vous y promener

mardi 17 avril 2007

allez voir yonder

C'est vraiment bien tout neuf et déjà plein de mots qui racontent et interrogent. Cliquez, http://yonder-yonder.blogspot.com/

Prague N°2: Où répéter?Non pas là c'est la bibliothèque.

Impossible d'entrer dans ce saint des saints. Une corde empêche d'y pénétrer, idem pour l'autre pièce! Moralité, nous avons payé pour monter l'escalier, traverser un couloir contenant un cabinet de curiosités et un magasin de souvenirs! Grrrr! Les autres visites ont souvent été faites sur ce modèle. Je dirais que c'est...mmm...agaçant n'est-il pas?
C'est pas le tout les copains, il faut chanter maintenant, maizou, maizou? Bon pas de salle dans la campagne profonde, et si on le faisait au bar du village? Assentiment général. (tu parles Charles!) Nous partons à quelques adultes pour tâter le terrain et goûter la bière (nous sommes responsables de ce qu'ingurgitent nos ados tout de même!). Une affiche est placardée sur la porte: prsfctuv oubklrets 'pipiproblèm' jufte11 huhd . Ca tombe bien je n'ai pas envie d'aller faire pipi, c'est aimable d'annoncer que les toilettes sont bouchées (c'est extraordinaire cette langue tout de même, certains mots ressemblent au français, le reste ne doit pas être compliqué: aujourd'hui samedi 11 avril, les toilettes sont en dérangement. Bon il y a plus de mots en français mais on ne va pas chipoter. On s'installe, on commande en anglais-allemand bières pour les hommes et moi. Café (nes) pour les dames. On agrémente le tout d'un prosim retentissant (s'il vous plait piqué dans le manuel du parfait touriste) Le patron aussi gracieux qu'on ne peut pas l'être nous apporte la commande. On s'extasie (encore sur le prix) et on dit decouj pour dire merci (là c'est le délire car on dit des couilles). Les touristes en goguette ne se tiennent plus de joie. 2eme tournée pour tout le monde (histoire de vérifier un peu mieux la qualité de la bière). Re découj, rerires. Le patron flairant la bonne aubaine commence à esquisser un rictus. Bon ! On attaque! En anglo-allemand nous expliquons que la chorale voudrait chanter dans son bar. L'homme opine, c'est entendu (jusqu'à quel point? ). Il nous dit oui mais pas ce soir car il y a un concert. Il nous montre l'affiche sur la porte. Ah???? Il fait un concert et les gogues sont bouchées? Il n'est pas prévoyant ce mec. Il parle encore et enfin...nous comprenons 'pipiproblem', c'est le nom du groupe; OUAHHHH! la honte qu'ils disent les français! On aurait dû apporter les couches! ARF!ARF! Y'a des fuites! Les pauvres! Tu parles d'un nom! On rejoint le bercail. A la prochaine pour : un concert très chaud et une répet d'enfer!

dimanche 15 avril 2007

Voyage à prague N°1 : on s'organise

Partis en voiture, nous rejoignons le car à quelques kilomètres de Prague. 1ere surprise nous ne pouvons être accueillis dans les familles car le WE de Pâques c’est du sérieux pour les pragois. Bon ! Nous nous replions en campagne, dans une sorte d’auberge de jeunesse. Ouaip ! Eh ben pas triste, pourtant moi pas bégeule. Heureusement que je me l’étais habillée confort. C’était la campagne des années 40, avec 3 immeubles comme en ville ,une ferme et un bâtiment d’accueil. Ah j’oubliais le bar ! Point important des deux jours que nous avons passés. Autrement rien, mais rien de rien ! Nos ados descendent du bus…étonnés est un petit mot . Bon …ben…qu’ils disent on va au bar ! Ben tiens ! Le comptoir long d’un mètre cinquante, ne sert que de la bière, du Nes, du thé et de la vodka. Une télé allumée diffuse des matchs de hockey en continu, au mur : un jeu de fléchettes. Allez les copains on se rabat sur la bière…Combien je vous dois monsieur ? Euh…Vous ne comprenez pas le français, l’allemand pas trop ? L’anglais un peu ? Par écrit ? Ah oui..QUOI ? COMBIEN ? Vite ça fait combien en euros ? T’es sûre ? Oh putain la vache (sic) ! 2Oc ? Patron la même chose !La vodka? Hein? Combien? (reputain la vache et tout ça) Et voilà un séjour qui commence bien ! La 1ere soirée fut longue pour tout le monde. Attendez de voir la seconde.

jeudi 5 avril 2007


Quand le théâtre vient en soutien
aux familles sans papiers !...

Retrouvons-nous encore plus nombreux
vendredi 13 avril à 18h30 précises
sur le parvis de la Mairie

Paulo Anarkao jouera « Matin brun »
d’après la nouvelle de Franck Pavloff

La représentation (15 mn) se prolongera
par un échange avec le comédien.
Le spectacle est gratuit.
Chapeau à disposition au profit des collectifs
de soutien aux familles sans papiers.

Des exemplaires de la nouvelle
seront en vente sur le parvis -> 1 €

Pour information :
Paolo Anarkao jouera le soir
« Jeu de massacre » à La Renaissance
à l’occasion d’une soirée « Cabaret politique »
à 21 h – MJC Morlaix

Hannah Arendt/Journal de pensée


« Poésie d'un jour »
Décembre 1952
« Aucune nouvelle de ces jours qui se consumèrent ensemble dans la brûlure et nous blessèrent :la blessure du sort devient stigmate, non cicatrice.
Il n’en serait aucune nouvelle,
Si ton dire ne le maintenait (le mot dans le poèmeest séjour,non asile),
Si ce qu’on a vu concentré dans la douleur, si la pensée arrangée dans les sons énoncée en poème, puis méditée en chant, soustraite à la douleur ,n’était scellée pour rester. »*
* Poème traduit par Denis Thouard [ N.d.l.T.)

Sur le départ


Addict, accro,fondue,dépendante...de ce nouveau moyen d'aller vers vous et vers moi? C'est elle qui le dit! Elle a peut-être raison, sans doute même. Envie d'ailleurs, d'échanges plus lointains, de bouteilles à la mer recueillies. Mais aussi apprendre à écrire à haute voix, le malheur, la honte aussi, la colère, la peur. L'honnêteté d'ennoncer ce qui trouble, boulverse, bouscule, là je n'y suis pas encore. On n'écrit jamais pour soi, je crois, écrire c'est communiquer. Bientôt, j'espère pouvoir écrire l'indiscible, raconter ce qui s'est réellement passé avec l'ogre, poser ma tête fatiguée, mon amour laminé, sans envie d'être jugée mais peut-être aidée, y voir plus clair certainement. En attendant, je tourne autour du pot! Demain je pars à Prague avec la Chorale des lycéens, donc pendant une semaine pas de com. Je survivrai Méli sais-tu? En attendant bagages à faire. Que mettre dans cette fichue valise pour être à la fois équipée et élégante (;)) ? Bon on va plutôt faire confort . L'élégance se sera pour l'opéra, où nous ne pouvons entrer qu'extrèmement bien habiller. Noeud pap' obligatoire pour les garçons! On va s'amuser à voir nos lycéens habillés comme des pingouins. Alors je vous dit à bientôt chers tous.

Message pour thea_o_: On pourra peut-être se voir? notre trio se produit au musée de la marine à Brest le 19/o5, je viens de l'apprendre ( au programme chanson du bagne)

mardi 3 avril 2007


J'ai envoyé le lien de thea_o_ à toutes mes connaissances. Si vous ne l'avez pas fait encore signez. http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article4633

Tout le monde m'a assuré que la pétition serait ou était signée. Pourquoi est ce qu'autant de volontés rassemblées ne sont-elles pas prise en compte? On continue à pourchasser des pauvres gens qui n'ont que le désir de vivre calmement. Ce qui est normal et humain .

Je fais partie du comité de soutien aux sans-papiers de Morlaix, et plus particulièrement à la famille Kramov dont la fille est élève du collège dans lequel j'enseigne. J'ai déjà parlé dans un autre message des liens amicaux que j'entretiens avec cette famille.

Suite à un courrier de Louis LE PENSEC (ex ministre de la mer) au sujet de la famille Khramov, le préfet du Finistère a répondu que rien ne serait fait pour cette famille (et plus largement peut-on sous-entendre pour les sans-papiers du département) et que la meilleure chose pour eux était de rentrer dans leur pays ....avec l'aide au retour de l'Etat (4500 €). Il y aura bien entendu une manifestation VENDREDI 6/04 à la mairie à 18H30. Ce soir une fois de plus je suis dégoûtée. J'ai du mal à trouver les mots pour dire ma peine et je ne sais comment soutenir mes amis qui s'attendent d'un jour à l'autre à être expulsés. Nous multiplions les manifestations de toutes sortes (musique, rassemblement, pétitions, baptême républicain, monopolisation des élus, y compris de Marylise Lebranchu (ex garde des sceaux)....Que faire? Le danger se rapproche, si vous avez d'autres idées, aidez-moi, aidez-nous.

lundi 2 avril 2007

fête étrange (J. Bertin)


Je voudrais
Une fête étrange et très calme
Avec des musiciens silencieux et doux
Ce serait
Par un soir d’automne un dimanche
Un manège très lent, une fine musique

Des femmes nues assises sur la pierre blanche
Se baissent pour nouer les lacets des enfants
Des enfants
En rubans et qui tirent des cerfs-volants blancs
Les femmes fredonnent un peu, leur tête penche

Je voudrais
D’éternelles chutes de feuilles
L’amour en un sanglot un sourire léger
Comme on fait
Entre ses doigts glisser des herbes
Des femmes calmement éperdues allongées

Des serpentins qui voguent comme des prières
Une danse dans l’herbe et le ciel gris très bas
Lentement
Et le blanc et le roux et le gris et le vert
Et des fils de la vierge pendent sur nos bras

Et mourir
Aux genoux d’une femme très douce
Des balançoires vont et viennent des appels
Doucement
Sur son ventre lourd poser ma tête
Et parler gravement des corps. Le jour s’en va

Des dentelles des tulles dans l’herbe une brise
Dans les haies des corsages pendent des nylons
Des cheveux
Balancent mollement on voit des nuques grises
Et les bras renvoient vaguement de lourds ballons

Echangeons!

Il est des moments ou trop c'est trop! Je veux bien laisser la porte ouverte aux idées , mais je n'irai pas jusqu'à aller chercher ce qui m'irrite sous prétexte qu'il faut tout apprendre des autres. En ce moment de campagne électorale tout se dit: les pires horreurs sur l'immigration et l'accueil des sans-papaiers, le chômage et... le tout à l'avenant . Je veux bien être tolérante, mais les arguments de certains libéraux, nous sont connus par coeur (Alain). J'ai fait un choix différent, un choix de partage et d'amour. Je ne reviendrai pas là-dessus surtout en ce moment. Il reste beaucoup à faire autour de nous, il n' y a plus de temps à essayer de convaincres des gens qui ne le seront plus. Ne perdons pas notre énergie, il y a tant à faire sur le terrain. Discussion, échange: oui! même si nos idées sont différentes et justement pour cela! Polémique stérile: non!

dimanche 1 avril 2007

A Jacques


"Il y a beaucoup de morts dans le journal d'hier.Et beaucoup de misère mais partout.Beaucoup de gens qui restent indifférents.Le lendemain tout semble déjà moins grave.Je sens maintenant que tout va un peu plus vite. Je te regarde. Ai-je assez profité de toi ?J'arrête le monde et je regarde car il est plus que temps aujourd'hui de vivre. Je cherche à écrire de plus en plus simplement. Je me préoccupe moins des rimes et des rythmes. Nous sommes peu nombreux à veiller.Nous tenons la lampe allumée.Nous repoussons de toutes nos forces le sommeil. Et la lampe nous fait les yeux brillants. Nous tenons la lampe allumée. Nous ne vieillissons pas. "

Un peu de tout et beaucoup de n'importe quoi!




Il ne fait beau, nulle part, ni dans les esprits,ni dans les jardins. Alors le mien n'a qu'à se débrouiller. (jardin ou esprit? ) Pas envie de me mouiller, je ne crains pas pour ma coiffure comme toi Africa, pas envie de conquêtes! (quoi que...), juste pas envie d'avoir froid. J'ai accroché un nichoir en face de la fenêtre de ma cuisine. J'avais déjà mis une mangeoire grand luxe...Ma TDC2 pense que le trou d'entrée du nichoir est trop petit et que nous aurons un essaim d'abeilles! Fait pas beau! Dans la télé fait pas beau non plus. Je pensais faire la loche en regardant un film, même pas. Résultat je me suis empiffrée (moral dans les charentaises), la balance va crier au secours demain et mon maillot à la piscine accentuera les bourrelets. Qu'est ce que c'est que ce dimanche? J'aurais pu lire, ben non, même pas. Ce soir je viens vers vousme promener et lire vos écrits. Pas mieux, le moral n'est pas top les copains. Je lis des horreurs de commentaires chez Théa. Je me demande quel est ce vilain monsieur qui arle des sans-papiers et des émigrés dans ces termes? je suis énervée , je n'irai pas fougnasser chez lui. Pas envie de supporter les libéraux de tout poils. Non seulement on est too morose, mais les discours du moment nous amènent à une violence réactive qui, j'en suis certaine n'est pas celle de la plupart d'entre nous. Le nabot est la réincarnartion du mal! Vade retro Sarko!
«Etre complètement seul ne signifie rien d'autre qu'être complètement fou.»[ Thomas Bernhard ] - Extinction