mardi 11 août 2009

Le Prix international Ubu 2009 décerné à la Ville de Morlaix (France)


Le Prix international Ubu 2009 décerné à la Ville de Morlaix (France)

Le jury du Prix international Ubu 2009 s'est réuni lundi 10 août 2009 à Laval.

Après avoir examiné les soixante-neuf propositions présentées par les membres du jury et les informateurs du réseau international Ubu, le jury a décidé à l'unanimité d'attribuer le Prix 2009 à la Mairie de Morlaix (France).

Agnès Le Brun, Maire de Morlaix depuis mars 2008, a fait installer au printemps 2009 autour d'un arbre une grille verte de plus de deux mètres de hauteur pour empêcher "les regroupements de SDF" (selon Ouest France du 21 mai 2009) ou de "marginaux" (selon Le Télégramme du 26 juin 2009). Une porte clôt l'accès à cet espace d'environ 20 mètres carrés, sur laquelle un panneau a été apposé : "Accès interdit au public". L'arbre est situé au centre ville de Morlaix, au bord de la rivière Le Queffleuth, sur le parking de la rue de Brest.

Le jury du Prix international Ubu a considéré que c'était avant tout un magnifique hommage à l'esprit du Père Ubu, capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l'Ordre de l'Aigle Rouge de Pologne, ancien roi d'Aragon, comte de Sandomir, puis roi de Pologne, docteur en pataphysique, et grand-maître de l'Ordre de la Gidouille.

Avec cette décision authentiquement ubuesque, Agnès Le Brun s'est sans doute souvenue qu'Alfred Jarry a effectué un court séjour à Morlaix en août 1896 (trois mois après la parution d'Ubu Roi, le 25 avril 1896 dans Le Livre d'Art), au cours duquel il a commencé à travailler à l'écriture d'une pièce de son cycle Ubu (restée inachevée) dans laquelle Père Ubu ordonnait que l'on mette en cage tous les arbres de son royaume. "La mesure vise à éloigner tout danger", expliquait Père Ubu.

La majorité municipale morlaisienne a sans doute aussi voulu saluer l'entrée d'Ubu Roi au répertoire de la Comédie-Française (la pièce y a été représentée pour la première fois quelques jours après la pose des grilles, le 23 mai 2009, dans une mise en scène de Jean-Pierre Vincent).

Reprenant la fameuse réplique de Père Ubu (Ubu Roi, Acte I, scène I), après avoir rendu publique sa décision, le jury s'est exclamé comme un seul homme : « De par ma chandelle verte, merdre, madame, certes oui, je suis content ! ». ("Voilà ce que j’appelle de l’érudition", Mère Ubu, Ubu Roi, Acte V, scène IV.)

A Laval, le 10 août 2009.

François Quernest,
président du jury du Prix international Ubu

PS. Le Prix sera officiellement remis à Madame Le Maire de Morlaix courant septembre.

http://sites.google.com/site/grandprixubu2009

3 commentaires:

patriarch a dit…

C'est ubuesque !!! Est ce véridique ?

Anonyme a dit…

Je l'ai lu sur Backchich.info : http://www.bakchich.info/+Le-prix-du-plus-grand-chasseur-de,02101+.html

madame arthur a dit…

Et oui , le bord de la rivière est aussi encagé pour éviter aux SDF de se réunir!

«Etre complètement seul ne signifie rien d'autre qu'être complètement fou.»[ Thomas Bernhard ] - Extinction